Parce qu'elle n'aime pas facebook
  
Le voyage
 

6 mois et 6 pays

Au premier abord, partir en voyage c’est faire son sac à dos, monter dans un avion et partir loin de chez soi.  Même si dans mon esprit, cette soif de voyage reste un peu confuse : « c’est en moi, c’est comme ça », je sais qu’elle traduit un désir de dépaysement et un besoin d’inconnu.

Et puis, sous ce désir de dépaysement et d’inconnu, il y a aussi des envies plus précises, plus personnelles, plus concrètes. Je rêve de faire du vélo à travers les rizières de Bali, manger un canard laqué après une promenade sur la muraille de Chine, découvrir des villages coréens et grimper au sommet de montagnes dont je ne saurai même pas prononcer le nom et aussi être étonnée par les personnes rencontrées qu’elles soient locales ou touristes comme moi …. J'ai le souvenir d’une fascinante rencontre d’un italien qui cuisinait avec une grande ferveur des pâtes dans une auberge à Mexico. J'espère que la fascination m'accompagnera durant ces 6 mois de voyage.