des marches, des marches et des marches
  

des marches, des marches et des marches

Seoul, Corée du sud le 08/11/2011

 
Tout au long de la rivière Cheongyechon, il y a des marches aux noms divers et tous spécialisés et aujourd hui j entre dans le monde de ces marches seoulites. Je commence par le marche alimentaire de Jugang, sous cette allée couverte il règne une ambiance populaire et chaleureuse. Tous les stands sont remplis de fruits, de légumes et surtout de poissons.. des gros, des petits, des longs, des plats, des minuscules qu ils sèchent avant de mettre dans la soupe. Et puis il y a les petits stands ou l on mange sur le pouce. Je m installe sur un petit tabouret et fais la connaissance de mes voisins dont Sarah .. elle est très chic Sarah ; lunettes fumées, brushing parfait, maquillée juste comme il faut, vernis impeccable sur les ongles mais comme tout le monde ici elle mange avec les doigts le grand poisson que l on nous sert. Elle va commander plein de choses pour moi; le vin de riz pas très alcoolisé, le kimchi, des algues, une omelette .. toutes les saveurs étaient disons intéressantes. J ai trop mangé mais quel régal la cuisine coréenne est bien meilleure que celle que j avais goûte dans un restaurant parisien. Sarah est partie avant moi quand j ai voulu payer tout était déjà règle ! Est ce que nous on ferait ça pour un touriste ? même pas un pain au chocolat ... Je continue ma découverte a travers des grands labyrinthes, les magasins sont remplis a raz bol de couvertures, d outils, de vêtements, de chaussures, de produits de beauté. Ce qui est marrant c est qu il n y a pas toujours de rayon et parfois les produits sont vendus a même le sol comme a la braderie. Pour rejoindre un autre marche je passe par une rue étonnante. J ai l impression d avoir fait un voyage dans le temps d un siècle en arrière. Ici des petits boutiques insolites d un autre âge se succèdent; boutiques d oeufs, petites patisseries, de poudre de piment, de the, de pharmacie, quincaillerie etc. Je passe aussi une rue spécialisée dans la patte de poulet, la sauce piquante est rouge écarlate! Et me voila sur un sanctuaire construit en l honneur d un général chinois, mon guide dit que des chamans viennent toujours y rendre culte .. ben aujourd hui pas de chance pas de chaman .. même pas un vieux sage chinois ! Je rentre par le grand marche de la soie, des grands rouleaux de toutes les couleurs sont empiles et je passe aussi par un magasin de sac a main aie !
 

Commentaires



Autres récits de voyage

Autres Recits en Corée du sud