peninsule de valdes
  

peninsule de valdes

Puerto Madryn, Argentine le 08/01/2012

 
Vous imaginez bien que j ai pas fait 20h de bus pour voir la Grande Motte argentine, je sais que je suis allée en Chine sans voir la grande muraille mais faut pas abuser ! Je suis venue jusqu ici pour la réserve naturelle de la péninsule de Valdes située a quelques kilomètres d ici. C est le refuge des baleines franches, des éléphants de mer, des manchots de magellan, des dauphins, des guanacos. Les baleines franches sont déjà reparties dommage j aurais bien voulu voir ce spécimen de 16m de long qui mange 300 kg de crevette en 1h. Il y a aussi parfois des orques mais la il faut vraiment être chanceux, j ai seulement vu une vidéo sur ses méthodes de chasse : il se jette sur la plage, attrape un lion de mer puis repart en se dandinant .. très impressionnant. Mais j ai eu aussi un merveilleux spectacle; déjà le décor est incroyable, le paysage se résume a 2 couleurs : le jaune de l herbe  brûlée et le bleu du ciel et de la mer. Si on devait le peindre il faudrait des heures tellement les nuances sont subtiles. Et puis j ai vu des lions de mer se dorer la pilule sur une plage. Attention il ne faut pas confondre les éléphants de mer et les lions de mer. C est facile l éléphant de mer a ........des oreilles ( ceux et celles qui ont répondu une trompe : carton rouge). Par contre le point commun est la libido de ces deux espèces, environ 15 femelles pour les lions de mer et jusqu a 30 pour les éléphants de mer impressionnant non? J ai fait la connaissance aussi d un tatou qui apparemment voulait qu on partage mon sandwich, sur la route on a vu des guanacos; les lamas argentins j allais oublié les mouettes, ici elles sont bi colore avec le dessus des ailes noires.
 

Commentaires



Autres récits de voyage

Autres Recits en Argentine