au pays des vignes
  

au pays des vignes

Mendoza, Argentine le 20/02/2012

 
Aujourd hui la pêche est revenue, je retrouve Anne Laure une française rencontrée a Bariloche. Accompagnes d un groupe d israéliens nous partons pour la fameuse route des vins. Car la région de Mendoza avec plus de 1200 vignobles c est LA capitale du vin d Amerique du sud. elle tient sa réputation pour la qualité de ses vins en particulier le "malbec" son meilleur cru. On prends un bus direction Maipu et on loue des vélos pour decouvrir les vignobles du coin. A Maipu, il ne faut pas s imaginer de petites routes qui serpentent les vignobles comme en France, non c est plutôt une grande nationale mais une fois rentre dans les domaines on retrouve la quiétude de la nature. Le musée du vin expose toutes les techniques et outils ancestraux du vin, avec la guide on fait un saut dans le temps, il y a bien sur les énormes tonneaux en bois, et puis il a les sacs en peau de je ne sais pas quelle bête qui servaient a transporter le raisin. Il y a aussi une grande peau tendue qui faisait office de filtre. La visite se poursuit dans les vignes, elles me paraissent plus hautes que chez nous tant mieux pour le dos des vendangeurs. Nous sommes a quelques jours du début des vendanges, les grappes sont bien garnies sauf celles directement accessibles aux touristes. En ce qui concerne la dégustation du verre de vin en fin de visite, je ne peux pas vous en dire beaucoup, c était un vin rouge que j ai pas particulièrement apprécié, et pas détesté non plus. On remonte sur nos vélos, qui a ce moment la, vont encore parfaitement droit, sauf peut être celui de Dina qui boit tous les fonds de verre, direction le domaine de Trapiche. Trapiche a une histoire intéressante, c est un "gros" domaine qui appartient a un fond d investissement américain de l union des banques suisses, donc d un cote ça produit " en masse" et puis de l autre il y a la "petite production" plus qualitative. Le groupe a racheté a une famille du cru ce domaine tombe en ruine dans les années 90. Aujourd hui ce n est plus la crise du vin et le retour sur investissement est valable. Le guide nous explique l importance des exportations, les plaques de nombreux pays d Europe et d Asie remplissent le mur. Le guide connaît aussi Annecy de nom car c est de la que vient le bois des tonneaux. Au niveau de la dégustation, je me suis régalée avec une vendange tardive "fond de cave" et un autre rouge cette fois, assez sucre, parait il idéal pour déguster avec du chocolat. Par un concours de circonstances nous allons avoir une autre série de dégustations avec  d autres vins dont le fameux malbec grande medaille.. La route du retour en vélo sera disons "joyeuse" !
 

Commentaires

 Papa
Le malbec est un classique du Bordelais , moi je le trouve un peu dur surtout dans sa prime jeunesse .Son cousin Argentin est surement à découvrir sans a priori . Il faut goûter les vins étrangers cela nous permet de bien revoir le niveau de qualité de notre production. Toutefois je demeure un peu chauvin mais il faut être curieux .



Autres récits de voyage

Autres Recits en Argentine