un truc de fou
  

un truc de fou

Ushuaia, Argentine le 11/01/2012

 

Quelle belle nuit ! vous allez dire c est normal première nuit dans la
ville la plus australe du globe mais surtout j ai dormi dans un lit ..un vrai lit ! Terminée la position assise, la tête qui tombe un coup a droite, un coup a gauche ou la joue contre la vitre froide et les légères vibrations du bus qui font comme une brosse a dents électrique j ai dormi allongée et en plus je suis au bout du monde J A titre de comparaison, Hobart, la capitale de la Tasmanie est située a 43ª de latitude et Ushuaia est a 54ª46'. Des mon réveil je sens une grande excitation je veux faire du bateau sur le canal de Beagle et voir qui vit sur ces iles encore plus lointaines. A Ushuaia et en Patagonie en général tout est fait pour le touriste c est donc sans aucun problème que je me fais alléger de 250 pesos environ 50 euros et obtiens une carte d embarquement pour Beagle. La vue du port a déjà quelque chose de spécial, la grande baie est entourée de monts qui portent des noms de fille et de garçon Martial et Olivia ( on a échappé a Maurice et Jacqueline), au sommet il y a encore un peu de neige, a noter qu’ ici c est le plein été et une bonne doudoune aurait fait l affaire mais que c est beau ! Et puis voila notre petit bateau quitte le port et file le mythique canal beagle qui sépare la région de la Terre de Feu et les iles chiliennes situées au sud. Ici il y a eu un paquet de naufrages, d ailleurs on va passer tout prés de l ilot du phare des éclaireurs ou le bateau a vapeur Sarmiento s est échoué .. Sur notre bateau flamant neuf on se dit que cette époque des naufrages est
révolue.. rigolo quand j apprends quelques jours plus tard que l
énorme paquebot de Costa s est lamentablement échoué sur un rocher ! On s approche d une ile ou les seuls habitants sont des lions de mer (vous vous rappelez l histoire des oreilles) , des cormorans, des mouettes et puis sur une autre on va débarquer c est le parc naturel protège qui mets tout en œuvre pour que ca reste un paradis pour oiseaux, il y a rien mais il y a tout : des superbes vues sur le canal, sur les montagnes des environs et la magie de se dire a droite c est le pacifique, a gauche c est l atlantique et puis tout droit c est l antarctique ! Un truc de fou ..

 

Commentaires



Autres récits de voyage

Autres Recits en Argentine